La résilience : plier sans rompre... et trouver la force de rebondir !


La résilience : Plier sans rompre... et trouver la force de rebondir !

Depuis le début du Covid19, la résilience est une notion très fréquemment citée. Or souvent, sa définition est résumée par « la capacité à traverser des crises », ce qui annihile son principal intérêt, le fait d'avancer malgré la difficulté et d'en sortir grandi.

Qu’est-ce que la résilience ?

Capacité d'un matériau à retrouver sa forme initiale après une déformation pour la physique, capacité de régénération des systèmes vivants après une blessure selon la médecine traditionnelle chinoise, capacité de l’individu à se reconstruire après avoir été affecté par un traumatisme selon la psychologie, capacité d’une organisation à triompher de l’adversité et à s’adapter aux changements dans le monde économique, ce concept a été décliné au sein de multiples disciplines, et est largement développé par Boris Cyrulnik, neuropsychiatre de renom.

"La résilience fait référence à la capacité à se développer et à rebondir vers un état positif d’équilibre malgré des environnements qui auraient dû être délabrants"

Plusieurs études ont été conduites afin de décrire et de comprendre comment des personnes ayant fait face à l’adversité continuent de s’épanouir (Ehde, 2010). En ce sens, la résilience est considérée comme une force positive et elle représente un concept central de la psychologie positive (Linley & Joseph, 2004 ; Pan & Chan, 2007 ; Yates & Masten, 2004) .



La résilience, résultat d'un processus adaptatif


La résilience se développe au fil du temps, grâce à l’acquisition de connaissances, d’expériences et de mise en perspective. Si personne n’est à l’abris d’événements difficiles, les recherches montrent que nous sommes capables de mobiliser des ressources insoupçonnées face à ces événements. Mieux encore : il nous est possible de les transformer en opportunités de croissance. C’est ce que l’on appelle le mécanisme de résilience !

Nous sommes toutes et tous résilient.e.s

Comme la motivation, la résilience ne se décrète pas. Oubliez le « motive toi ! » ou « bouge toi ! » et privilégiez la découverte et l’apprentissage de ce savoir-être. Les outils issus de la psychologie positive permettent de développer cette compétence et impulsent une dynamique de mise en mouvement et de responsabilisation « Qu’est-ce qui me permet d’ avancer malgré tout ? Quelles ressources sont activées ? Quels outils puis-je utiliser ? Qu’est-ce que j’apprends de cet événement ? Comment capitaliser sur cet apprentissage…? ». Cela évite la victimisation, ou la sensation d’impuissance qui empêchent la résilience, et renforce la confiance en soi et l’estime de soi.

Les personnes faisant preuve de résilience se montrent flexibles, autonomes, optimistes, ouvertes à l’apprentissage… des compétences (softskills) qui peuvent s'acquérir et s'entrainer.

Favoriser la résilience au sein de son équipe

Transposée au domaine de l’entreprise, la résilience peut être collective. Elle permet à une équipe de prendre conscience de ses forces et d’acquérir des qualités d’adaptation nécessaires pour faire face à l’économie VUCA. En cette période de crise sans précédent, j’accompagne les équipes à faire émerger leur résilience individuelle et collective. Au travers d’animation d’atelier nommé « rapport d’étonnement positif », nous explorerons les situations traversées et mettons en lumière les progrès réalisés et le potentiel de croissance de l’équipe. Un beau moment de cohésion d’équipe et de création de valeurs.


Atelier en ligne : Rebondir grâce à ses capacités de résilience

Cet atelier, basé sur la psychologie positive, explore les principaux facteurs favorables à la résilience : interactions positives avec ses proches; attitude positive envers nous-même, confiance en ses qualités et compétences; capacité à gérer l’intensité de ses émotions, apprentissage des expériences passées…

Consultez la prochaine date de cet atelier en ligne

Info > ici

Pour aller plus loin

Coaching positif en face-à-face ou par skype

Profiter de cet été pour développer vos compétences en savoir-être, votre posture de manager positif, votre confiance en vous, votre gestion du stress ou tout autre objectif personnel qui vous tient à coeur... Ensemble, nous définirons des moyens pour y parvenir !

Le programme CARE : Un programme unique sur 15 heures (testés scientifiquement) qui vise à développer un certain nombre de compétences en savoir-être dont la résilience.

A vivre en petit groupe. Dès le 12 septembre 2020 en présentiel et le 1/10 en distancier (zoom).

Biblio

http://www.psychologie-positive.net/spip.php?rubrique30

https://www.cairn.info/revue-les-cahiers-internationaux-de-psychologie-sociale-2012-1-page-135.htm

Livre « Résilience connaissances de base » sous la direction de Boris Cyrulnik et Gérard Jorland édition Odile Jacob.

Livre « Merveilleux malheur » de Boris CYRULNIK édition Odile Jacob

https://www.positran.fr/sarmer-de-resilience/

Histoire personnelle de résilience

"Maladie, aujourd’hui je te dis MERCI"


28 ans, une vie bien remplie, à 100 à l’heure, rythmée par les défis sportifs avec un groupe d’amis et l’envie sans cesse de me surpasser, de dépasser mes limites, toujours plus loin, toujours plus… Et puis des signes de fatigue, des pics de fièvre, des malaises mais un mental plus fort et l’envie de rester dans ce mouvement et de faire partie de ce groupe d’amis… Jusqu’au jour où la fatigue est plus forte, la contrainte de ralentir est plus grande et ce diagnostic : Hépatite C, fibrose de stade sévère 3. Il faut traiter en urgence.


Je suis alors anéantie, envahie d’un sentiment de colère, d’injustice « pourquoi moi ! pourquoi maintenant ! Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter cela ! ». Et il y a un peu de peur aussi. Sous traitement lourd avec effets secondaires, je me bats pendant plus d’un an, à l’image d’une guerrière avec cette sensation de duels permanents avec la maladie. Mais sans succès, le traitement ne fonctionne pas. Je suis désemparée, fatiguée, en dépression… La tristesse et la peur ont pris le dessus. Une sensation d’impuissance, des relations sociales espacées, des arrêts maladie fréquents me perturbent encore davantage.


Jusqu’à cette rencontre, l’ami d’un ami, qui me parle du langage du corps, m’interpelle sur ma relation à moi-même, me conseille la lecture d’ouvrages, et me pose cette question : quel est le sens de cette maladie pour toi ?

Je ne comprends rien mais une petite voix me dit de lâcher-prise, d’être curieuse, d’aller voir du côté de mon corps, de mes émotions, de mon être et d’accepter de ressentir plutôt que de lutter… J’ai lu, rencontré des personnes inspirantes et des soignants aux médecines naturelles, fait des stages de développement personnel, beaucoup appris sur moi (et ce rôle que je jouais au quotidien), et intégré un tout nouveau protocole de soins allopathiques, pour en sortir guérie 1 an plus tard.


J’ai vécu une métamorphose : de cette maladie est apparues des facettes de moi insoupçonnées. J’ai découvert mon être, ma personnalité, mes valeurs, ce qui fait sens, ce qui me fait vibrer… et ma capacité d’agir pour moi, de façon unifiée. J’ai appris à faire de la place à ma fragilité, à mes zones de doute et d’ombre et à replacer mes forces.


La maladie a eu pour vertu de me révéler, de réveiller mon énergie de vie et de m’offrir une autre conscience, un autre regard. C’est une renaissance qui me permet une relation plus douce, plus vraie, plus juste avec moi-même et avec les autres. Il y a clairement eu un « avant » et un « après » la maladie. Comme si elle était venue me remettre sur mon juste « chemin de vie ». Pour cela, je lui dis merci.

Et depuis, je me répète souvent cette phrase : « Rien n’a changé sauf mon attitude. Et c’est pour cela que tout a changé » comme un mantra.

10 ans plus tard, la vie m’a fait traverser une nouvelle épreuve : la maladie rare et orpheline de mon fils alors âgé de 8 mois. A nouveau, une résilience, nourrie de la précédente, que je raconte dans cette vidéo et qui m’a conduit cette fois-ci à changer de métier : https://youtu.be/JJTWfvrYqog


Gratitude à la vie. Gratitude à vous, lecteur.trice.

Carine

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook - Black Circle