Optimisme et joie de vivre, ou comment raisonner en positif !

Optimisme; psychologie positive; énergétique38; Carine André

La psychologie positive est la "science du bonheur" : elle a pour intention de nous reconnecter à nos forces et ressources positives intérieures.

Agir, percevoir le positif dans l'avenir, se connecter à ses possibilités, oser rêver, pétiller, sourire, rire... c'est de cela dont parle l'optimisme (raisonné), c'est contagieux et cela libère les endorphines et autres hormones du bien-être !

De nombreuses études sont réalisées chaque année pour tester des outils ou développer les techniques et les bienfaits de la psychologie positive : www.psychologie-positive.net

mesurer son capital bonheur ; bien-être; être heureux; psychologie positive

Pessimiste ? A bout ? Dans le brouillard ? Besoin de soutien ou d'apprendre ? Les consultations sont possibles en visio ou par téléphone. Réservez un rende-vous ici.

Etes-vous un.e optimiste ?

Naturellement exaltés par la vie et ses « bonnes » surprises, les optimistes se demandent tous les jours, avec une sincère curiosité, quel évènement agréable viendra éclairer leur journée.

Pour eux, toute situation, même jugée désespérée, comporte une lueur d’espoir, une issue positive, une possibilité d'apprendre et d'avancer...

3 "ingrédients" qualifient l'état d'esprit d'une personne optimiste :

> Positif : Garder une confiance à obtenir des résultats. S’autoriser à imaginer qu’il y aura des expériences, sentiments, comportements… positifs à vivre de cela.

> Réaliste : Pas de déni de réalité, ni refoulement des émotions négatives, juste flexibiliser en cherchant une opportunité cachée derrière la difficulté.

> Actif : Les optimistes pensent que le fait d’agir aura des conséquences plus bénéfiques que s’ils laissaient simplement "faire les choses"

Trouver un mode explicatif positif des événements :  

Les optimistes ont tendance à considérer des épisodes désagréables comme étant 

> momentanés

> spécifiques à une situation donnée 

> liés à des raisons extérieures à eux

Savourer sa vie

Si l’humain n’était pas foncièrement optimiste, il ne grandirait pas, ne marcherait pas et n’acquerrait aucune compétence d’aucune sorte. L’optimisme est un élan, une force vitale qui nous pousse à aller de l’avant, à obtenir, à conquérir.

Prendre conscience de la dose de confiance en soi et en l’avenir qu’il nous a fallu pour arriver là où nous sommes est le premier petit pas pour continuer à avancer.

Sans ce fond d’optimisme, nous serions-nous lancés dans des histoires d’amour ? Aurions-nous tissé des liens d’amitié ? Aurions-nous tenté telles études, tel concours, telle formation ?

L’énergie vitale qui nous anime ne demande qu’à être activée, canalisée puis utilisée. Certaines postures la renforcent et la nourrissent. Savourer la beauté du monde et des êtres, juste autour de soi, ouvre l’esprit et le cœur. Au contraire du pessimiste, dont le regard ne s’attarde que sur le mauvais, construire des cercles vertueux, en s’appuyant sur nos petites réussites, qui permettent de gagner en confiance et en ambition. Prendre le temps de penser, de questionner, de s’informer, d’imaginer et de rêver.

« Le monde appartient aux optimistes. Les pessimistes ne sont que spectateurs »

Sommes-nous tous apte au bonheur ? 

005735852.jpg

La réponse est.... OUI !!!

Des études scientifiques montrent que notre aptitude au bonheur provient à 

> 50 % capital génétique, héréditaire,

> 40 % lié à notre vision du monde,

> 10 % lié à notre environnement, aux événements extérieurs (seulement !!!)

 

40 % de faculté au bonheur NOUS APPARTIENT, c’est énorme !

Et, en plus, on peut influencer sur notre capital héréditaire ;-)

 

Quels que soient nos problèmes, nos difficultés... notre capacité au bonheur reste intacte et dépend de nos actions avant tout. Pas du reste.

Alors, venez découvrir mes outils pour vous aider à développez votre bien-être et votre capacité à être heureux !

optimisme; psychologie positive ; carine André