ADOPTER LA POSITIVE ATTITUDE POUR

ATTEINDRE SES OBJECTIFS

Positive attitude au travail Carine André Energétique 38

Il n’est pas toujours facile d’adopter une “positive attitude” dans son travail, même si ce dernier nous plait : stress, surcharge de travail, climat morose, pression de la hiérarchie, difficultés… autant de facteurs qui impactent nos actions ! Pourtant, les études en psychologie positive et neurosciences révèlent les bienfaits d’un état d’esprit positif et invitent à expérimenter de nouveaux comportements, à développer de nouvelles compétences pour choisir de créer du positif sans attendre qu'il vienne de l'extérieur (des situations ou des autres).

Plus qu’un concept, la positive attitude s’apparenterait davantage à une philosophie de vie. Face à un obstacle, un problème, un échec ou autre,la positiveattitude repose sur la capacité d’apprécier la situation sous unangle qui activerala motivationintrinsèque de progresser. Sans occulter le côté négatif ou la douleur que cette situation peut engendrer. 

Pour être dans une dynamique positive, tout individu possède un riche potentiel qu’ilpeut apprendre à utiliser et à développer. Il existe en nous des déclencheurs connus ou secrets. Ils permettent de changer la fréquence négative sur laquelle on se trouve et de se recentrer sur du positif… Les études et pratiques issues des neurosciences et de la psychologie positive nous éclairent.

BIAIS DE NEGATIVITÉ : Surmonter la tendance de notre cerveau à se concentrer sur les menaces

Biais de négativité Carine André Energétique 38

Vous avez dû noter combien il est difficile de se concentrer sur le positif. Notre cerveau est naturellement câblé sur les menaces, un mécanisme de survie issu de l’époque où l’homme chassait et vivait avec le risque d'être tué. Aujourd’hui, ce processus engendre le pessimisme et la négativité. Lorsque le risque est réel, cette réaction est utile, mais s’il est imaginaire, ce biais de réalité fait des ravages sur nos perceptions. Maintenirl’esprit positif est un défi quotidien qui nécessite une attention particulière pour surmonter cette tendance du cerveau à se concentrer sur les menaces. La positivité est une compétence incontournable  pour réussir.

NOS PENSÉES PEUVENT SABOTER NOS ATTITUDES

Carol Dweck (Université de Standford) a prouvé que notre état d’esprit joue un rôle essentiel dans la réalisation de notre plein potentiel.

 

  • « ETAT D’ESPRIT FIXE » : Penser que les qualités, aptitudes et personnalité sont déterminées, et qu’on ne peut changer. Il y a ceux qui ont la bosse des maths, d’autres qui sont fait pour les sports d’endurance, certains sont des leaders nés, d’autres encore ont un don pour la musique... et les meilleurs sont toujours ceux qui ont hérité du plus grand talent. Avec un état d’esprit fixe, l’objectif est avant tout de confirmer, prouver son intelligence.

  • « ETAT D’ESPRIT EN DEVELOPPEMENT » : Penser que les qualités sont avant tout développées en travaillant, et que tout le monde peut s’améliorer à force de travail et d’application. Qu’importe le point de départ, personnalité, aptitudes et compétences peuvent se développer. C’est l’effort qui conduit à la réussite. L’objectif est d’apprendre pour progresser. 

      EXEMPLE  -Positive Attitude - Mickael Jordan

      « J’ai raté 9 000 tirs dans ma carrière. J’ai perdu presque 300 matchs. 26 fois, on m’a fait           confiance pour prendre le tir de la victoire et j’ai raté. J’ai échoué encore et encore                   et encore dans ma vie. Et c’est pourquoi j’ai réussi. »

mesurer son capital bonheur ; bien-être; être heureux; psychologie positive
005735852.jpg

POSITIVE ATTITUDE : ENTRAINER SON CERVEAU POUR CHANGER

Bonne nouvelle : Le cerveau est d’une très grande plasticité ! Rien n’est figé. Plus on le fait travailler, plus il apprend à travailler. On peut créer,à force de répétition, des chemins neuronaux nouveaux, et développer de nouveaux comportements.

Adopter une Positive Attitude au quotidien, c’est apprendre à encoder positivement son cerveau, tout en  accueillant ses émotions telles qu’elles se présentent.

 

CULTIVER LES EMOTIONS POSITIVES : Ratio de Losada 3 pour 1

Les émotions positives repoussent les frontières de notre connaissance et de notre comportement (effetd’élargissement), elles stimulent notre créativité et contribuent à accroître les ressources physiques, sociales et intellectuelles.

 

  • Savourer les petits moments de plaisir chaque jour : 3 kifs

Célébration d’une bonne nouvelle avec des collègues, satisfaction d’avoir bouclé un dossier, discussion importante, café partagé, sourire… Se souvenir de ces moments et identifier en quoi ils sont importants (ils nourrissent vraisemblablement nos besoins ou valeurs)

 

  • Pratiquer la gratitude : Savoir dire merci et célébrer les succès

Remercier sincèrement un collaborateur, sur la base de faits spécifiques, a un impact positif sur le moral de celui qui exprime sa gratitude comme sur celui qui l’entend. 

 

 

REORIENTER SON ATTENTION POUR DENSIFIER LE POSITIF

Nos pensées passent comme des trains et il est rare que nous enayons conscience. Cependant, ceux-ci ont un impact puissant sur notre état d’esprit.

 

  • Formuler de manière positive nos paroles et nos pensées, envers les autres ou nous-même (Les adeptes des accords Toltèques reconnaîtront ici le 1er)

  • Supprimer les généralisations négatives de nos discours : Non, tel collègue n’est pas toujours en retard. Parler de faits objectifs (Il est arrivé en retard 2 fois)permet de mettre en perspective et de relativiser.

  • Capacité : “ce que je ne peux pas”  ⇨ “ce que je sais/connais/peux par ailleurs”

  • Volonté : “ce que je ne veux pas”  ⇨  “ce que je veux”

  • Sentiment : “ce qui me fait peur/me fatigue/…”  ⇨  “ce qui me donne de l’envie/de l’énergie/…”

  • Jugement : “ce qui me déplait”  ⇨  “ce qui me plairait davantage”

 

FONCTIONNER DE FACON  OPTIMALE : MES SUPERS POUVOIRS

Connaître ses forces et les activer développe l’optimisme et le bien-être. Les forces de caractère, concept fondamental en psychologie positive, sont issues de recherches du Dr Seligman et Dr Peterson. Ils ont élaboré une classification universelle de ce qui est positif dans l'être humain.

S’ENGAGER DANS DES ACTIVITES PLAISANTES, en lien avec ses compétences et ce qui donne du sens

CONNAÎTRE SES OBJECTIFS ET LES IDENTIFIER CLAIREMENT comme autant de petites étoiles dans son ciel (ce qui compte pour soi, en lien avec ses valeurs ,sesrêves…)

POSITIVE ATTITUDE - A RETENIR

★  Une personne avec un état d’esprit positif est                               

            • 2 fois moins malade

          • 31% plus productif

          • 55% plus créatif      (étude Harvard/MIT 2018)

★  Les changements viennent de la pratique ! La seule manière d’ancrer un changement durablement consiste à faire passer ces idées lumineuses nouvellement apprises de notre mental conscient à notre mental subconscient. C’est en effet cette partie du mental qui gère nos automatismes de vie (respirer, marcher, vérifier son mur Facebook…)

  Adopter une attitude positive ne veut pas dire que l’on évolue dans le monde des Bisounours et que l’on nie les difficultés. C’est au contraire une façon beaucoup plus efficace et pro-actived’affronter les problèmes pour mieux les résoudre en capitalisant sur ses forces et réussites et en apprenant de ses échecs.

POUR ALLER  PLUS LOIN  ENERGETIQUE 38 VOUS ACCOMPAGNE

★ Coaching positif sur-mesure : gestion du stress / performance et bien-être / confiance en soi / optimisme / affirmation de soi

★ Programme CARE pour développer ses compétences, gagner en sérénité et optimisme, et changer durablement… 

★ Accompagner les équipes à monter en compétences sur les soft skills, en fonction des besoins et enjeux : Ateliers et formations