Garder le moral malgré la tourmente - Mes 6 conseils

Un parfum de déprime souffle un peu partout. Pas facile de garder le moral dans un contexte sanitaire et économique inédit et anxiogène. Même pour les personnes qui possèdent un moral d’acier et un équilibre mental à envier, les effets d’un 1er confinement associés au côté répétitif et à l’incertitude, peuvent générer du mal-être. Que les choses soient claires, je ne vais pas vous inviter à positiver la situation (!?) mais plutôt à positiver votre façon de vivre et traverser cette situation.


C’est le sens que l’on donne à un événement qui va influencer notre moral

On le sait désormais, nos pensées, nos émotions, nos comportements vont avoir une influence considérable sur la gestion de la situation. Le cerveau ne fait pas de différence entre les pensées et la réalité. Plus les pensées sont sombres et négatives, plus la réalité paraît être de même ! Ruminer, angoisser, pester, regretter, s’énerver… nourrit le biais de négativité, parle de nos besoins bafoués, et invite très souvent à l’immobilisme et l’impuissance !

Voici mes 6 clés pour se remettre en action, en avançant vers ce qui compte pour soi, ce qui est utile et aidant pour garder le moral et faire face à la situation, aligné et en confiance.

🗝 #1 – NORMALISER ce que vous ressentez

En ces temps troublés et difficiles, c'est tout à fait normal d'avoir le moral dans les chaussettes et de ne pas réussir à se sortir d'une anxiété de plus en plus envahissante. Il est alors possible que le pessimisme et les émotions désagréables nous submergent.Ces tempêtes émotionnelles pompent beaucoup d’énergie et de fait minent le moral.

Soyons clairs : plus nous luttons contre les émotions, plus leurs effets désagréables augmentent (le système se renforce !). Aussi, accueillons-les et acceptons leur légitimité et leur utilité, à savoir qu’elles nous parlent de nos besoins mal comblés, qui demandent satisfaction. 

Parlez-en avec un.e ami.e ou un professionnel, et une fois la prise de conscience activée, passer à l’étape 2 ;)

🗝 #2 – REVENIR AU PRESENT : Tester des pratiques d’ancrage, de respiration, de focusing par les 5 sens ou de méditation

On n'y pense pas toujours et pourtant, les exercices de respirations sont extrêmement efficaces en cas de tourbillon des pensées, de rumination et d’anxiété. Calmer ce mental passe par le corps. De nombreuses applications spécialisées dans des pratiques de respiration, relaxation, focusing ou méditation sont téléchargeables. C’est en revenant au présent que l’on peut passer à l’action !

🗝 #3 – GARDER LE CONTRÔLE OU LACHER-PRISE ?

Le contraire du “lâcher-prise“, c’est le “contrôle”.

Votre cerveau a besoin de garder le contrôle et de sentir qu’il maitrise la situation (zone de confort). Je vous invite donc à garder le contrôle sur vos pensées et vos actions pour nourrir ce besoin et à lâcher-prise sur le reste.

Que peut-on mettre en place pour conserver un certain contrôle sur une situation incertaine?

Prendre de la distance face à ce qui nous arrive, en se posant ces 2 questions :

1/ Sur quoi avons-nous le pouvoir dans cette situation ? la maladie ? ce que les autres disent ou font ? la loi ? mes mots ? mes actions ?...

2/ Sur quoi puis-je avoir une influence ? Mes paroles, mes engagements, mes attitudes, mes choix...


🗝 #4 – OPERER UN RE-CADRAGE POSITIF

Les neurosciences ont mis en lumière le “biais négatif” chez l’être humain. Si dans une journée, il nous arrive 9 choses positives et 1 négative, il est fort probable que nous ne pensions qu’à ce qui nous est arrivé de négatif en nous couchant ! Avec la situation liée au coronavirus, nul doute que nous n’aurons pas de mal à trouver tous les impacts négatifs.

Également, selon le ratio de Losada*, il faut 3 paroles ou commentaires positifs pour contrer les effets démobilisant d’une remarque négative. Le challenge dès lors est d’opérer un recadrage positif de vos pensées et actions en utilisant la flexibilité mentale (un softskill essentiel) et l’entrainement de l’attention.

La pratique des « 3 kifs par jour » est un premier petit pas possible -PPPP à mettre en oeuvre.

Également, vous pouvez vous poser des questions comme: Qu'avez-vous appris de cette expérience ? Quelles ressources avez-vous mis en œuvre ? Quelles sont les éléments positif que vous en avez retirés ?

Etc.

🗝 #5 – SE FAIRE DU BIEN – PRENDRE SOIN DE SA SANTÉ

Parmi les meilleurs canalisateurs, le rire et avoir du plaisir viennent contrecarrer l’hormone du stress. Listez toutes les activités qui vous font du bien et engagez-vous dans l’une d’elle chaque semaine.

L’autre conseil, c’est de garder un rythme régulier en termes de sommeil, d’alimentation, et d’exercice physique. Prenez soin de vos batteries Tête/Cœur/Corps et sachez combien vous pouvez ainsi stimuler votre système immunitaire.

🗝 #6 – GARDER UN LIEN SOCIAL - PARTAGER AVEC AUTRUI

Ce dernier point est fondamental ! La relation aux autres est un pilier central d’équilibre selon les recherches en #psychologiepositive. Nous avons besoin les uns des autres non seulement pour répondre à nos besoins fondamentaux, mais aussi pour être heureux et affronter les difficultés de la vie. Reconnaître qu’on ne peut tout gérer seul, oser demander et donner de l’aide, appeler, échanger, partager, communiquer, c’est source de nombreux bienfaits !

Je vous invite à faire un tour sur vos relations et identifier, aujourd’hui : une relation pour vous confier, une relation pour chercher des conseils, une relation pour donner votre écoute, une relation de créativité, une relation pour profiter .Chacune de ces personnes a dans votre vie un rôle primordial qui est à solliciter ! Appuyez-vous sur ces socles pour avancer sereinement.

DES ATELIERS POUR VOUS AIDER


>> Le défi : 21 jours pour (re)trouver votre énergie positive


>> Atelier en ligne « Garder un moral positif malgré la tourmente »

Par Zoom, le 23/11/2020 à 18h30 ou sur demande pour animer l'énergie d'une équipe en entreprise


>> Programme CARE : CARE est un programme unique, testé scientifiquement, qui vise à offrir des clés, pour permettre à chacun, de devenir acteur de son bien-être dans un rayonnement personnel et professionnel. Réservez votre place pour la session du JEUDI SOIR, de NOVEMBRE à DECEMBRE 2020

✏Dates :  12/11; 19/11; 26/11; 3/12; 10/12; 17/12/2020 et 7/01/2021


Et n'hésitez pas à vous faire accompagner en Coaching positif


Carine - contact@energetique38.com

Lire aussi :

Apprendre à développer un état d'esprit positif

Neurosciences : Muscler son cerveau

Accueillir le changement : sortir de sa zone de confort


A l'affiche
Posts Récents
Rechercher par Tags
Archives