top of page

Communication positive : comment faire pour l’adopter ?

« L’enfer c’est les autres ! » disait Sarte. Et si ces autres étaient au contraire une source de bonheur et de motivation ? C’est en effet ce que démontre la Psychologie Positive qui définit le « besoin d’appartenance » parmi les 3 besoins psychologiques fondamentaux de l’Humain. Les relations de qualité, authentiques et sécurisantes sont considérées comme l’un des meilleurs prédicteurs du bien-être quel que soit le contexte.

Le bonheur, c’est les autres et la qualité des relations que nous entretenons avec eux

C'est la conclusion à laquelle est également parvenue la plus longue étude scientifique sur le bonheur jamais conduite, menée par Harvard depuis 1938. « Les personnes qui sont plus connectées socialement à leur famille, leurs amis, leur communauté, sont plus heureuses, sont physiquement en meilleure santé, et vivent plus longtemps que celles qui sont moins bien connectées » déclare ainsi Robert Waldinger, professeur à la Harvard Medical School et actuel directeur de l’étude.

>>> Ecouter le TEDx de Robert Waldinger is the Director of the Harvard Study of Adult Development, one of the most comprehensive longitudinal studies in history >>> https://youtu.be/GItm-oXQopA

Communication positive Energetique 38 psychologie positive

Et en même temps, les écueils à bien communiquer avec les autres sont nombreux !


Outre les quiproquos, malentendus et autres non-dits, le stress, les émotions négatives, les divergences de point de vue ou encore les biais cognitifs nous poussent parfois à utiliser des mots blessants ou à mener des conversations stériles avec nos interlocuteurs. De plus, la communication en distanciel ou via les outils numériques ne facilitent pas toujours la qualité des échanges et la bonne compréhension.

Et si la solution se trouvait dans la mise en place des clés de la communication positive ?

Si on tente une définition, la communication positive permet de mieux communiquer (écouter, répondre, construire, convaincre…) pour aborder de façon positive (c’est à dire factuelle et bienveillante) les échanges, divergences, oppositions et conflits en les transformant en relations de coopération, grâce à un dialogue constructif, engageant les parties en présence, et si besoin, trouver ensemble des solutions.

En résumé : : appréhender positivement chaque échange pour construire un dialogue constructif.


Développer ses softskills* pour mettre en place une communication positive : 4 compétences à explorer

  1. La présence attentive au présent : La communication repose sur les mots et leur sens (un peu… 7%), sur l’intonation de la voix (un peu plus… 35%) et surtout sur l’attitude, la posture, le visuel (beaucoup… 55% selon la règle des 3V de Mehrabian). Ainsi, porter son attention sur sa propre posture, se rendre pleinement disponible, maintenir un contact visuel, traduire son écoute au travers de signes corporels, adopter une présence attentive est un axe précieux pour une communication positive.

  2. L’écoute active : Savoir écouter l’autre est un trésor de la communication et demande un entrainement quotidien ! Nous pensons souvent que l’autre attend de nous des conseils, des solutions alors que très souvent, il souhaite avant tout une oreille attentive et neutre pour mieux s’entendre lui-même ;)

  3. L’empathie qui permet de se mettre à la place de l’autre, de comprendre ses 3C que sont son cerveau/pensées, son cœur/émotions et son corps/ses ressentis, permet de se décentrer et de créer un espace de relation commun.

  4. L’assertivité pour s’affirmer avec douceur, une façon de faire connaître son point de vue, de poser ses limites ou ses demandes sans offusquer.

psychologie positive ; programme CARE ; communication positive ; assertivité ; Energetique 38 ; Carine André

La communication positive n’est pas toujours possible : Et oui, on reste des humains !

Parfois dépasser les divergences d’opinion, les critiques stériles, les reproches ou accusations vous semble difficile… ? Parfois, vos mots dépassent vos pensées, s’emportent, blessent ou jugent ? Et bien OUI… Nous sommes des êtres d’émotions. Ces émotions imprègnent nos relations, habitent nos pensées, dirigent nos réactions. On pourrait même dire qu’elles conditionnent notre vie, car elles impactent nos perceptions, nos jugements et nos comportements. En être conscient est le plus petit pas possible nécessaire au changement d'attitude.


La communication positive est vivante, c’est un terrain de jeu permanent, et demande un entrainement au quotidien riche d’apprentissage sur soi, sur ses fonctionnements, sur les autres…

Quand vous échangez, je vous invite à

  • Questionner vos intentions

  • Identifier les émotions derrière les mots (les vôtes et ceux de votre interlocuteur)

  • Faire la distinction entre un individu et son comportement

  • Faire preuve d’assertivité

  • Ecouter des 2 oreilles ce que l’autre a à dire

  • Prendre le temps de répondre

Des ateliers et formations pour vous accompagner

Ø Formation sur les clés de la communication positive

Ø Programme CARE en psychologie positive

Ø Coaching positif pour connaître ses forces et fonctionnements





تعليقات


A l'affiche
Posts Récents
Rechercher par Tags
Archives
bottom of page