Bonnes résolutions du Nouvel An : Devenir soi en mieux - Mes 5 clés

Pourquoi prendre de bonnes résolutions - même si on ne les tient pas toujours - C’est bon pour notre bien-être ? Des clés pour aborder l’année de façon positive et avancer vers ce qui compte pour soi


Les bonnes résolutions, c'est un peu vouloir devenir "soi en mieux"

J’aime cette idée qu’à l’aube d’une nouvelle année, telle une page blanche vierge de toutes contrariétés, difficultés ou imprévus, une coutume nous invite à prendre un ou plusieurs engagements envers soi-même pour améliorer son comportement, une habitude ou son mode de vie durant l'année à venir. chacun espère devenir «soi en mieux».

Ces bonnes résolutions peuvent être vues comme un stage de perfectionnement finalement !

C'est une quête de changement et d'amélioration, une démarche de progrès et c'est honorable ! Une énergie positive est présente, je vous invite à la stimuler, à l’entretenir, à la stimuler pour la faire pétiller durablement...


Des bonnes résolutions... en mode Kleenex ?

Arrêter de fumer, perdre du poids, faire du sport, manger plus sainement, râler moins, avoir moins de stress, ou partager plus de moments avec sa famille… Chaque année, c'est la même chose : des millions de Français profitent du Nouvel an pour dresser la liste de leurs résolutions... et ne pas les tenir !

On sait que 88 % des personnes ne tiennent pas leurs bonnes résolutions plus d’un mois, selon une étude réalisée il y a 10 ans par l’Université de Bristol. Ces belles intentions sont donc vite abandonnées, oubliées.


Cela peut avoir un effet contre-productif important ! Face à la montagne de changements à escalader pour changer ou arrêter, les bras (et l’énergie) nous en tombent… on n’agit pas, et on peut alors développer un discours négatif sur sa propre personnalité, désespéré de ne pas atteindre le résultat escompté et tomber dans une spirale négative !

D’après la théorie de l’espoir de Snyder et al. (1991), nous pourrions expliquer ce phénomène d’abandon à partir de trois différents leviers : mauvaise fixation d’objectifs, manque de volonté (ou motivation) ou bien absence de trajectoires à suivre (faisabilité).

Je conseille donc de s’appuyer sur des émotions positives pour stimuler sa motivation


Prenons l'exemple d'arrêter de fumer

Tant que la personne est motivée par la peur (du cancer, du regard des autres…) ou la culpabilité (c’est mal…), elle se prépare inconsciemment à échouer, car ce sont ces émotions négatives qui, “choisissant” pour elle, prennent le pouvoir. Sa partie “rebelle” est prête à se réveiller à n’importe quel moment, l’incitant à fumer à nouveau. Il est donc vital de trouver des raisons positives de vouloir changer : éprouver de la fierté, se faire du bien à la fois côté santé et aussi image de soi…». Et visualiser les bienfaits de tout cela (comme un sportif de haut niveau) !

Comment sera ma vie lorsque j'ai arrêté de fumer ?

En stimulant vos émotions positives tout au long de la journée, vous bénéficiez d’un vrai lubrifiant pour votre cerveau : Pratiquez le journal de "3 kifs par jour" chaque soir aide à réorienter son attention sur les émotions agréables vécues dans une journée et à percevoir la réalité sous un autre angle.

En complément de l’impulsion initiale, il est utile de mettre en place un contexte et une démarche pour améliorer vos chances de réussite. Voici mes 5 CLÉS :


🗝 #1 – CREER SON CIEL ÉTOILÉ PLUTÔT QU'UNE LISTE DE RÉSOLUTIONS

L’idée est de concentrer son énergie à échafauder une liste de rêves plutôt que de bonnes résolutions.

Le principe ? Toutes vannes ouvertes, on pose sur papier tous les rêves, réalisables ou non, pour programmer une vie qui nous ressemble. En psychologie positive, c’est ce qui va nous apporter une sensation de bien-être durable car nos actions seront alors engagées vers quelque chose qui a du sens pour soi, qui nourrit ses aspirations !


Cela peut-être réaliser l’ascension du Kilimandjaro, surfer une vague d’Hawaï, apprendre la guitare, être bénévole dans une association …. Déposez autant de petites étoiles que souhaitez ! L’idée est bien de se demander ce que l’on veut être/faire, de replacer le "je veux" au centre de notre vie ! Créer une intention qui va guider l'attention portée par le mental.

🗝 #2 – DEPOSER UNE INTENTION POSITIVE ET PERSONNELLE

Je vous invite à revenir à l’intérieur de soi et à écouter ce qui est juste pour soi : Pourquoi voulez-vous réaliser tel rêve, telle action ? Pourquoi voulez-vous changer tel comportement ou attitude? Votre moteur, votre énergie reposent sur vos aspirations profondes… Vos choix doivent servir quelque chose d’important pour vous.

Et pas pour les autres ou pour "ce qu’il faudrait que je fasse/soit…", "ce que mon mari ou ma femme voudrait pour moi", "ce qui se fait en ce moment, ce que je crois qui changerait ma vie…" mais pour VOUS

Qu’est-ce qui parle de vous, de vos aspirations, de vos valeurs ?

Choisir une intention positive qui permet de se mettre en mouvement plutôt que d’arrêter : Si on souhaite arrêter quelque chose installée depuis longtemps, on va devoir lutter contre notre zone de confort, notre fonctionnement en mode automatique, c’est moins facile et active la circuit de la menace du cerveau, ce qu’il n’aime pas du tout !

Développer une intention positive : POUR quelque chose de nouveau


🗝 #3 – METTRE EN PLACE LA TECHNIQUE DU PLUS PETIT PAS POSSIBLE -VOTRE PPPP

Une erreur, c’est de se fixer un objectif beaucoup trop élevé et ambitieux pour espérer l’atteindre d’une traite ! Tout, et tout de suite! Et si cela demande trop d’effort, alors le cerveau en conclut que ce n’est pas pour lui, que c’est un signe de non disposition naturelle… A nouveau, on active le circuit de la menace, alors on fuit !

Si on découpe sa bonne résolution (ou son rêve) en PPPP-Plus Petit Pas Possible, c’est à dire en séquences atteignables chaque semaine, on active son circuit de récompense : Le succès engendre le succès… Célébrez le !

Un marathonien vous dirait qu’il découpe les 42 km en tranche de 5km et célèbre chaque jalon réussi ! Cela renforce la confiance en soi et l’estime.

Et à un moment donné, on oublie l’objectif en se concentrant sur le processus… Promettez-vous de l’effort, de l’engagement et non du résultat et ayez de la reconnaissance et de la gratitude pour vos efforts, vos PPPP !


🗝 #4 – INSTALLER UN RITUEL OU UNE ROUTINE

La meilleure pratique est d’associer une nouvelle habitude à une habitude existante et tenir bon pendant 21 jours d’affilé, afin d’adopter un nouveau rythme. Si vous souhaitez méditer, faîtes le par exemple systématiquement après vous être brossé les dents. À ce moment-là, vous pouvez vous raccrocher à quelque chose. Ou bien mettez une alarme quotidienne ;)

Plutôt que de dire, « je veux me mettre à la course à pied…. Dites « je veux me mettre à la course à pied le mercredi soir »

Et détailler : Seul ? dans un club ? avec un coach ? est-ce que j’ai une tenue pour chaque saison et de bonnes baskets? Mon matériel est facile d’accès (pas enfoui dans le fond du garage qui couperait toute motivation de partir courir ?)


🗝 #5 – FAITES-VOUS PLAISIR : UN CARBURANT MOTIVATIONNEL !

Je vous invite à choisir des PPPP orientés plaisir et à nourrir la bienveillance envers vous-même et envers les autres. Le plaisir est une merveilleuse source d’énergie positive et la bienveillance, la compassion, sont contagieux !

Observez chaque répercussion positive de vos nouvelles actions, sur vous-même

Notez-les dans un carnet, centrée solutions, actions et non résultats !

Vous êtes en mouvement… et la répétition va créer de nouvelles connexions neuronales pour entrer dans vos «bonnes habitudes », celles que vous avez choisies !

Récompensez-vous pour activer votre motivation intrinsèque : Vous êtes SUPER de vous engager ! Prenez soin de vos valeurs et de vos rêves ;)


BONUS Faites-vous accompagner par un professionnel ou créer un petit groupe d’émulation : à 2 ou à plusieurs on va plus loin!

Retrouvez-moi sur France Bleu Isère aux informations de 8h20 "Carte Blanche à Carine André : Pourquoi prendre de bonnes résolutions ?" animé par Bertrand Fissot

https://www.francebleu.fr/emissions/la-carte-blanche-a/isere/carte-blanche-a-carine-andre-pourquoi-prendre-de-bonnes-resolutions



DES OUTILS POUR VOUS AIDER


>> Le défi : 21 jours pour (re)trouver votre énergie positive


>> Atelier en ligne « Garder un moral positif malgré la tourmente »

Par Zoom sur demande pour animer l'énergie d'une équipe en entreprise


>> Programme CARE : CARE est un programme unique, testé scientifiquement, qui vise à offrir des clés, pour permettre à chacun, de devenir acteur de son bien-être dans un rayonnement personnel et professionnel.


Et n'hésitez pas à vous faire accompagner en Coaching positif


Carine - contact@energetique38.com

Lire aussi :

Apprendre à développer un état d'esprit positif

Neurosciences : Muscler son cerveau

Accueillir le changement : sortir de sa zone de confort


A l'affiche
Posts Récents
Rechercher par Tags
Archives