Conférence "cultiver son énergie positive pour être heureux" - Alpexpo Grenoble

December 11, 2017

 

Je voulais vous dire MERCI pour la superbe énergie que j'ai ressentie lors de la conférence au Salon Naturissima 2017 à Alpexpo, et je suis heureuse de vous retrouver pour continuer à partager les enseignements de la psychologie positive (science du bonheur) et de l’énergétique (souffle de vie).

Mieux se connaître et s’exprimer, approfondir ses relations avec son entourage et réaliser ses projets les plus précieux sont ce qui donne le plus de saveur à nos expériences de vie, qu’elles soient professionnelles ou personnelles.

Voici un petit tour d'horizon de la conférence... savourez, expérimentez, partagez !

 

 

La psychologie positive : apprendre à s'émerveiller 

Chaque mois, de nouvelles découvertes sur les bienfaits de la psychologie positive, notre pouvoir de création, la plasticité de votre cerveau, l’augmentation de notre santé, les facteurs de bien-être durable, et beaucoup d’autres sujets sont partagés par des chercheurs, des enseignants et des thérapeutes... Nous profitons tous de cette nouvelle science qui engendre le bonheur.

Ces découvertes révèlent des outils d’accompagnement, pour certains en cours d’expérimentation dans les hôpitaux, de sorte que les thérapeutes et les coachs (et leurs clients) peuvent mettre à jour leurs approches de façon plus efficace, et obtenir des résultats plus satisfaisants. C’est un cycle vertueux ! 

 

Aussi, si certains outils paraissent simplissimes, reliés les uns aux autres, ils sont puissants... Mais le mieux étant d'expérimenter pour voir... et souvenez-vous, on n'est jamais loin du but, tout est question de perception.

 

 

Le bonheur est-il un choix ?

Bien que notre bien-être soit en partie déterminé par des facteurs génétiques et culturels, les experts s'entendent pour dire qu'environ 40% de notre bonheur dépend entièrement de nous-même. De vastes pans de la recherche autour de la psychologie positive ont démontré que le bonheur est choix que nous pouvons tous faire.

Comme l'a dit le psychologue William James, "une des plus grandes découvertes de notre temps, c'est que l'humain peut changer sa vie en changeant son attitude face à celle-ci".

 

Par quoi commencer ? 

C’est comme dans l’avion, en cas de dépressurisation de la cabine, on doit impérativement mettre son propre masque à oxygène avant de prêter secours à un proche, même à son enfant! En psychologie positive, c’est pareil : on commence par soi! Que pouvons-nous apporter aux autres si nous ne savons pas nous-même capter, ressentir et amplifier le meilleur de ce qui nous arrive?

 

1. Commencer par ses forces de caractère

A l'origine de la psychologie positive, les chercheurs Seligman, Myers et Peterson ont établi une liste de 24 forces de caractère humaines et universelles. Une force est une prédisposition naturelle à penser, ressentir et agir de façon authentique et énergisante qui entraîne nos meilleures performances. Nous gagnons 100 fois plus à les cultiver plutôt que de corriger nos défauts.

Participez à l'atelier sur les forces de caractère le samedi 21 janvier 2018           

 

2. Respecter qui on est, en conscience

Cessez de vous comparer, de vous juger, de vouloir être autre... On vous aime comme vous êtes, alors donnez-vous la permission d’être humain et d'écouter votre état (stress, maux, sensations...) mais pas vos pensées !

Accueillir ce qu’il y a à l’intérieur, pour gagner en confiance, en estime de soi, en efficacité personnelle. La pratique de la méditation aide en cela.

Testez un atelier Relaxation & Méditation à Grenoble le mardi soir

 

 

​​3. Dénicher les plaisirs et les relier au sens et à l'engagement

Le bonheur doit passer par la recherche de plaisirs, de sens et d'engagement. L'équilibre entre ces trois éléments est indispensable. Nous ne pouvons pas nous contenter de plaisirs immédiats. Il nous faut, en parallèle, poursuivre des activités qui ont du sens, une résonance particulière dans notre cœur, et nous y engager pleinement. Si la psychologie positive incite à faire de la place au moment présent et aux petits bonheurs qui l'accompagnent, elle postule également qu'il est nécessaire de poursuivre des objectifs pour être heureux.

Pratiquez l'exercice des 3 belles choses par jour 

(Avant de vous coucher, repensez à votre journée et notez sur un carnet trois choses positives c’est- à-dire des moments ou sensations qui vous ont rendu heureux et pour lesquelles vous éprouvez de la gratitude).

​​4. Multiplier les émotions positives

Il est nécessaire de ré-apprendre à notre cerveau à percevoir les belles émotions qui font que notre vie vaut d'être vécue. Voici 8 grandes émotions positives pouvant contribuer au bonheur : La joie, l'amour, l'enthousiasme, l'espoir, le plaisir, l'émerveillement, la gratitude, la fierté (en toute humilité).

Les travaux de Ellen Langer, spécialiste de l’attention, encourage à développer ses propres capteurs pour en prendre conscience, ce qui laissera une empreinte cérébrale plus forte et pourra être réactivé dès que nécessaire. Le monde est naturellement vivant et changeant, si on le voit morne, c’est notre capacité à percevoir qui paresse...

Le bonheur c’est vivre des choses agréables : 3 émotions positives pour 1 émotion négative nous dit la science. 

C’est prouvé scientifiquement : le bonheur permet de vivre plus longtemps et en meilleure santé mentale et physique. 

 

 

​​​​5. Chérir ses relations

Depuis 1938, l'Université de Harvard réalise une étude sur ce qui rend les gens heureux : des personnes qui, année après année, ont accepté de répondre à des questions sur le bonheur. Après plus de 50 ans, un chercheur peut dire qu'il sait tout sur ces personnes, et que concernant leur bonheur, une seule chose compte pour eux : être entouré et bâtir des relations de qualité avec  famille, amis, et collègues!

 

​​

​​​​6Développer des super-pouvoirs

Nous ne sommes pas tous égaux dans notre aptitude au bonheur, à l’enthousiasme et à la joie mais nous pouvons tous augmenter nos capacités et nos compétences à générer du confort, du bien-être et de la positivité !

L'optimisme, la gratitude, la bienveillance, la capacité d'aimer et être aimé... font partie des qualités qui peuvent se développer d'après les études scientifiques. C'est comme le sport, cela demande de l'entrainement !

Rdv le samedi 3 février 2018 pour apprendre à dévoiler votre optimisme lors d'un stage d'une journée.

 

 

​​7. Considérer son énergie comme un tout

Les pensées créent une énergie, le corps rayonne une énergie, les émotions vibrent une énergie, l’être tout entier est maintenu en vie par une énergie vitale (circulation énergétique ). Il s'agit de mettre en place des habitudes et comportements qui prennent soin de tout cela : bien manger, bouger, prendre soin de soi, s'écouter avec authenticité, cultiver le positif... et lire le magazine Naturelles (à qui je renouvelle mes remerciements pour ce partenariat). 

 

Inversement, ayez toujours à l’esprit que les émotions négatives, les conflits, les tensions intérieures, les peurs  bloquent ou annihilent cette énergie de vie.

Soyez une personne énergétigène, un rayon de soleil pour vous-même et les autres.

 

 

Avant de se séparer...

La psychologie positive est un art de vivre et une invitation à la recherche, au développement et à la libre expression du meilleur de soi.

 

Plus qu’un ensemble de techniques et de petits rituels, au demeurant très utiles pour augmenter son niveau de bonheur et de satisfaction, la psychologie positive est avant tout une intention et une décision de vivre pleinement, intensément et positivement.

 

Alors allons y ! mettons nous en marche sur le chemin de l’épanouissement de soi et ouvrons la boite à bonheur, activons la machine à souhaits !

 

Dès  aujourd’hui  développons  ce  nouvel  art  de  vivre, apprenons à voir les choses autrement  et  expérimentons  la méditation,   la relaxation,  la   positive-attitude, la communication bienveillante, le journal de gratitude, les listes de souhaits, la confiance, les remerciements, les compliments et les petits rituels d’attitudes et d’habitudes qui aident à sourire et à s’ouvrir un peu plus aux autres et à la vie !

 

Les sentiments que chacun éprouve à propos de lui-même et la joie que chacun tire de la vie dépendent en fin de compte des filtres de l’esprit, des interprétations que chacun fait de ce qui lui arrive quotidiennement. Le bonheur de l’individu repose sur son harmonie intérieure, non sur l’influence qu’il est possible d’exercer sur les forces de l’univers. La maîtrise de l’environnement est un impératif parce que notre survie physique peut en dépendre. Cependant, cette maîtrise n’ajoutera pas un iota à l’estime que se porte l’individu et ne réduira en rien son chaos intérieur. Pour cela, les humains doivent apprendre à maîtriser leur conscience elle-même.Mihaly Csikszentmihalyi

 

Et parfois, il devient nécessaire de se faire accompagner...

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche